Qui sommes nous?
 
 
Crée sous l’impulsion de Christine et François Landolt et avec l’appui immédiat de la Ville de Lausanne, le Point d'Eau a été constituée en 1998 et est entré en fonction en avril 1999.
 
Ses membres fondateurs sont le Service hospitalier de l’Ordre de Malte en Suisse (SHOMS), la Commanderie suisse de l’Ordre de St-Jean, la Pastorale de la Rue, Caritas Vaud, le Centre Social Protestant, l’Armée du Salut et la Policlinique Médicale Universitaire (PMU).
 
Ce qui à l’origine a été conçu par les initiateurs comme devant être un centre dédié principalement à l’hygiène, dans le but de faciliter une réinsertion sociale, s’est rapidement élargi, au vu des besoins des personnes fréquentant le Point d’Eau, en proposant des soins médicaux et paramédicaux.
 
Sans domicile ou mal logés, sans travail, marginaux, étudiants, personnes âgées, les plus démunis ne savent bien souvent pas où se doucher, où laver leur linge, où recevoir des soins infirmiers et médicaux ou tout simplement ne peuvent pas s’offrir ce minimum qui nous apparaît normal : se sentir bien dans son corps.
 
Le PEL emploie et rémunère quatorze personnes, qui occupent six postes EPT : un directeur, une directrice adjointe, un responsable des prestations d'hygiène, un travailleur social, deux réceptionnistes, quatre infirmières, une hygiéniste dentaire et trois assistantes dentaires.
Les autres intervenants sont bénévoles :
 
  • Médecins
  • Dentistes
  • Technicien dentaire
  • Psychothérapeutes
  • Ostéopathes
  • Podologues
  • Coiffeurs(euses)
  • Masseurs(euses) thérapeutiques.
 
Ces derniers mettent leurs compétences professionnelles à disposition du PEL.
 
En outre, environ 55 bénévoles dits « d’accueil » sont présents tout au long des heures d’ouverture du centre pour accueillir les usagers ou patients et les orienter vers le service qui correspond à leur attente ou besoin ; véritable trait d’union entre les différentes prestations, leur présence et leur attention amènent du réconfort à des usagers fragilisés par la précarité de leur situation.
 
Au total, quelques 160 bénévoles collaborent et contribuent à la bonne marche du centre.