Depuis le 22 mars 2021, toutes les prestations du Point d'Eau Lausanne ont repris,

Toutefois, pour les soins dentaires, faute de dentistes, nous ne pouvons plus prendre en charge de nouveaux patients.

Merci pour votre compréhension.

Lire la suite

Dernières actualités

25Mar 21

Nous sommes présents sur Facebook

A découvrir



Read more
23Sep 20

Locaux de 250m2 à louer à Lausanne

Au coeur du quartier Recordon à Lausanne, pas moins de 250m2 de surface à louer.



Read more

Crée il y a 20 ans sous l’impulsion de Christine et François Landolt et avec l’appui de la Direction générale de la santé de l’État de Vaud, la fondation d'utilité publique Point d'Eau Lausanne accueille tout le monde sans distinction d’âge, de nationalité, de religion, de sexe ou de statut légal en Suisse. Les quatorze collaborateurs et les 160 bénévoles reçoivent les usagers de Point d'Eau avec respect, écoute, empathie et humanité.

Nous soutenir

Si le Point d'Eau est soutenu par l'Etat de Vaud, notre fondation vit aussi des dons privées et des cotisations des membres de l'Association de soutien au Point d'Eau. Pour nous aider, cliquez ci-dessous.

Nous soutenir

Devenir bénévole

Point d'Eau Lausanne a besoin de bénévoles pour poursuivre son action. Des médecins généralistes mais aussi des médecins spécialisés, des dentistes, des hygiénistes dentaires, des ostéopathes, des masseurs/ses, des podologues, des coiffeurs/ses peuvent nous aider quelques heures par semaine aux horaires de leur choix. Nous recherchons également des bénévoles d'accueil.

Devenir bénévole

Témoignages

  • Vidéos
  • Récits

Juliana

Ce qui m'a le plus touché au Point d'Eau Lausanne, c'est l'accueil, le sourire, le respect et la dignité humaine. Souvent, quand on va au PEL, l'estime de soi est déjà basse à cause des difficultés de la vie; et quand on y va, on se sent vraiment un être humain dans un pays où l'argent compte beaucoup.

Danijela

A mon arrivée, j'ai trouvé un endroit tout d'abord humain, mais aussi simple, sans mensonge, harmonieux et serein. Je n'y ai pas remarqué toutes les misères du monde" comme je le pensais. Je me suis sentie rapidement à l'aise et j'ai compris que je n'étais pas la seule à souffrir.